Catégorie : notre opinion
26Avr

Autonomie de Vélo Électrique 🚲

La capacité de stockage et l’énergie sont les deux facteurs qui déterminent l’autonomie d’une batterie, volts (V) et ampères  (Ah) multipliés ensemble nous donnent l’énergie ou la capacité de charge exprimée en Wh (watt/heure) : une batterie milieu de gamme fait  36V et 10Ah, soit un total de 360 Watts/heure. Actuellement à Urbanbiker, nous travaillons avec des batteries de 48 volts et 16 ah, ce qui équivaut à 768 WH , offrant plus d’autonomie .

                   L’autonomie moyenne d’un vélo électrique est d’environ 50 km / 70 km.

Mais chaque vélo est conçu pour un type de marche, un vélo ville a généralement une batterie d’environ 24 volts tandis qu’un vélo de montagne utilse une batterie beaucoup plus puissante, environ 400/500 wh, puisque l’effort de faire dans une marche à travers la montagne est beaucoup mieux que celui fait dans une promenade tranquille .

Quelque chose que tout le monde demande avec inquiétude, que se passe-t-il si je reste sans batterie pendant une promenade? la réponse est simple, avec ou sans batterie c’est toujours un vélo, donc les pédales fonctionneront toujours ! Ce que vous devez garder à l’esprit, c’est qu’un vélo électrique pèse plus lourd en raison de sa batterie, donc en cas d’épuisement complet pendant une marche, l’effort avec lequel il doit pédaler sera nettement supérieur.

  • Il y a d’autres aspects à prendre en compte lors du calcul de l’autonomie de votre batterie, tels que le poids et la condition physique du cycliste, ce n’est pas pareil un cycliste de 70 kg qu’un cycliste de 100 kg, la batterie ne durera pas la même pour l’un que pour l’autre, de la même manière si un cycliste expérimenté et en pleine forme obtiendra plus de performance qu’une cycliste novice qui sans aucun doute pressera beaucoup plus la batterie, l’épuisant avant …
  • Un autre aspect très important est le terrain pour lequel nous allons nous déplacer avec le vélo, ce n’est pas la même chose en pédalant tranquillement 10 km dans les rues d’une ville, que 10 km par un sentier de montagne avec des hauts et des bas, la distance est la même mais l’effort que doit faire la batterie est loin d’être le même.
  • Vous devez également prendre en compte le mode d’assistance à utiliser: un vélo électrique standard a généralement jusqu’à 6 modes, en fonction du mode utilisé, la batterie sera épuisée avant.

Comment améliorer l’autonomie de mon vélo électrique ? Il y a beaucoup de choses qui peuvent nous aider à améliorer , vérifier la pressions des pneumatiques et le système de freinage, la température ambiante influencera également la durée de vie de la batterie ( ne vous inquitez pas si l’autonomie de votre vélo électrique diminue en hiver ), le stockage, les batteries préfèrent l’action au repos donc, si vous n’allez pas utiliser votre vélo, ne vous souciez plus de garder la batterie chargée, et enfin la façon de conduire, beaucoup de cyclistes n’utilisent pas assez de vitesses mécaniques :  depuis, le moteur aide dès le début, il est très facile de démarrer même à la vitesse la plus élevée. Cependant, lorsque nous faisons cela, le moteur consomme beaucoup plus d’énergie, car c’est lui qui fournira le plus d’aide pour compenser la difficulté de la vitesse plus difficile. C’est pourquoi les vitesses doivent être utilisées. Pour démarrer à plat, par exemple, définissez la vitesse 2 ou 3, puis modifiez-la progressivement. D’autre part, il est également très important d’adopter une conduite flexible en ville. Par exemple, si vous voyez un feu rouge au loin, il est préférable de commencer à ralentir au lieu de vous arrêter. De cette manière, vous éviterez un redémarrage qui consomme beaucoup d’énergie.

De même, il sera important de bien entretenir la batterie, de la charger régulièrement et de la maintenir en bon état. Même si le vélo ne doit pas être utilisé pendant une longue période, il est pratique de le charger tous les 60 jours et de le conserver dans un endroit sec et frais, ainsi que d’utiliser le chargeur d’origine recommandé par le fabricant.

#pedalersanseffort #autonomie #veloelectrique #vélotaf #VAE #mobilité #trasnport

5Sep

Pourquoi quelqu’un voudrait un vélo électrique? bien se déplacer facilement !

Vous pouvez vous déplacer dans la ville sans aucune difficulté et atteindre partout avec la tranquillité d’esprit fournie par la poussée supplémentaire d’un moteur, vous pouvez contrôler la vitesse et l’adapter à différentes situations, colines, rues étroites, terrains accidentés, rues animées avec beaucoup de circulation. Et sans permis de conduire .

La directive européenne EN15194 déclare les vélos électriques homologuées en tant que vélos conventionnelles, ils sont donc exemptes du permis de conduire, de l’immatriculation, de l’assurance, de contrôle technique et de toutes les exigences de tout autre véhicule circulant sur la voie publique. Pas d’équipement spécifique, même si le port du casque est fortement conseillé pour votre sécurité.

Si vous n’avez pas de permis de conduire, si vous n’aimez pas conduire ou si votre permis a été révoqué pour une amende, ou simplement parce que vous ne le souhaitez pas, le vélo électrique peut être votre meilleur moyen de transport: silencieux, rapide, efficace et respectueux de l’environnement. Vous ne trouverez pas de véhicules sans permis qui sont plus rapides ou qui atteignent une vitesse sûre en si peu de temps ( vous pouvez atteindre 25 km / h en seulement 5 sec !!).

Attention avec les vélos électriques 45km/h qui n’ont pas le droit de rouler sur les pistes cyclables (il faut avoir un permis de conduire).

Rappelez-vous: “en vélo, vous êtes le conducteur d’un véhicule, il est nécessaire de se conformer à la réglementation .”

Le règlement établit que les passagers ne peuvent pas être transportés entre le conducteur du véhicule et le guidon, et que les feux avant et arrière doivent être en position, c’est-à-dire fixes et blancs à l’avant et rouges à l’arrière.

Consultez notre site www.ebikestock.com et découvrez quel est le meilleur vélo électrique pour vous.

#pedalersanseffort #véloelectrique #vélotaf #StopPollution #mobilité #sanspermisdeconduire 

2Mar

Comment utiliser le vélo électrique en hiver .

Quand il fait froid en hiver, rouler en vélo peut sembler imprudent, mais tout ça que il faut faire c’est de vous protéger correctement et rouler avec les mains et les pies chaud et maintenir des normes minimales de sécurité et de bon sens : protégez-vous de l’humidité ,choisissez de bons gants, et soyez visible !!!!

       

Pour pédaler en hiver il est conseillé de prendre certaines précautions 

  • Faire attention à la  transmission et le freinage, ils vont souffrir surtout avec les basses températures .
  • Assurez-vous du bon fonctionnement des freins par des petits tests de freinage .
  • La performance des batteries sont en général très conditionné par la température.
  • Le froid peut affecter l’autonomie de votre vélo VAE ,alors il faut le prévoir avant de commencer le trajet .
  • La température optimale de la batterie pendant le stockage  c’est entre 15 et 20°C, il est donc nécessaire de s’assurer que ces conditions sont remplies pendant l’hiver .
  • Si vous n’utilisez pas votre vélo pendant une longue période, il est conseillé de laisser la batterie avec un niveau de charge compris entre 30% et 60%.
  • Si vous devez rouler sur de la neige, il vous faudra baisser la pression des pneus afin d’augmenter la surface de contact .
  • Ne roulez pas trop vite et adoptez une conduite prudente !

 #pedalersanseffort

amoureux de la mobilité durable et à la recherche de solutions pratiques pour rouler en vélo même en hiver !

URBANBIKER NIZA PLIANT

 

 

 

× Comment puis-je vous aider ?